Search
Search

ACTUALITES DES AUTO-ECOLES ET DU PERMIS DE CONDUIRE

Retrouvez quotidiennement les actualités sur les auto-écoles, les centres agréés de formation et à la préparation du permis de conduire. L'information sur le trafic routier et les conditions de circulation. Les dernières modifications et mises à jour de la législation française et européenne sur le transport routier, le code de la route, le permis de conduire, etc.

Rechercher un article

Actualités

Covid-19: L'efficacité du vaccin d'AstraZeneca pour les plus de 65 ans mise en doute
SA

Covid-19: L'efficacité du vaccin d'AstraZeneca pour les plus de 65 ans mise en doute

Les autorités sanitaires françaises et suédoises ont annoncé mardi qu'elles ne recommandaient pas le vaccin d'AstraZeneca contre le COVID-19 aux personnes âgées de 65 ans et plus, allant à l'encontre des recommandations de l'Agence européenne des médicaments (EMA).

Selon la Haute autorité de santé française (HAS) et l'Agence de santé publique suédoise (FHM), le laboratoire pharmaceutique suédo-britannique AstraZeneca et l'université d'Oxford, les développeurs de ce vaccin, n'ont pas encore fourni de données sur les patients de cette tranche d'âge. "Ces données vont arriver dans les semaines qui viennent.

Dans l'intervalle, nous recommandons son utilisation chez les moins de 65 ans", a ainsi déclaré mardi la présidente de la HAS, Dominique Le Guludec. La France et la Suède rejoignent ainsi un groupe croissant de pays européens ayant pris des positions similaires depuis que des experts allemands ont exprimé la semaine dernière des inquiétudes concernant l'efficacité de ce vaccin chez les personnes âgées.

La Commission européenne a accordé vendredi dernier une autorisation de mise sur le marché conditionnelle pour le vaccin d'AstraZeneca, suivant en cela une recommandation scientifique positive émise le même jour par l'EMA. "Il n'y a pas encore assez de résultats chez les participants" de plus de 55 ans pour calculer l'efficacité du vaccin sur ce groupe, mais "une protection est attendue car une réponse immunitaire a été identifiée", a noté l'EMA, estimant que "le vaccin pouvait être utilisé chez les personnes âgées".

Il s'agit du troisième vaccin contre le nouveau coronavirus autorisé dans l'Union européenne après que ceux de Pfizer/BioNTech et de Moderna ont reçu leur feu vert fin décembre et début janvier. L'UE s'est disputée fin janvier avec AstraZeneca après l'annonce par ce dernier qu'il pourrait livrer beaucoup moins de doses que promis pour le premier trimestre.

Selon le contrat signé en août dernier, la Commission européenne a passé commande de 300 millions de doses et posé une option pour 100 millions de plus. Le géant pharmaceutique avait d'abord promis de livrer 80 millions de doses au premier trimestre, mais a réduit ce volume à 40 millions en raison selon lui d'une perturbation de ses chaînes d'approvisionnement européennes.

Pourtant, le Royaume-Uni, pays comptant le plus grand nombre de morts du COVID-19 en Europe (108.013 en date de mardi), n'a quant à lui signalé aucune pénurie d'approvisionnement, ce qui a suscité des soupçons de Bruxelles selon lesquels des doses de vaccins produits dans l'UE seraient transportées de l'autre côté de la Manche.

Selon des médias européens, le PDG d'AstraZeneca, Pascal Soriot, a expliqué que le contrat avec les autorités britanniques avait été conclu en juin 2020, soit trois mois avant le contrat avec l'UE.

Imprimer
142 Noter cet article:
Pas de notation

Laissez un commentaire

Ce formulaire recueille votre nom, adresse e-mail, adresse IP et contenu afin que nous puissions garder une trace des commentaires placés sur le site. Pour plus d'informations, consultez notre Politique de confidentialité et Conditions d'utilisation où vous obtiendrez plus d'informations sur où, comment et pourquoi nous stockons vos données.
Ajouter un commentaire
Copyright 2021 - eHOPcar HD - Auto Ecole Online Conditions d'utilisation Déclaration de confidentialité
Back To Top