Search
× Search
dimanche 3 mars 2024

Actualités des auto-écoles et centres de formation à la conduite automobile

Toutes les actualités des auto-écoles et centres de formations à la conduite automobile en France et Europe

Rechercher une actualité !

Actualités

SA

Des virements en euros peu coûteux partout dans l'Union et des frais de change plus justes

La Commission européenne a proposé de réduire, dans toute l'UE, le coût des paiements transfrontières en euros. Les règles en vigueur n'établissent pas de différence selon que les résidents ou entreprises de la zone euro effectuent des opérations en euros dans leur propre pays ou avec un autre État membre de la zone euro.

La proposition présentée aujourd'hui vise à étendre cet avantage aux personnes physiques et aux entreprises dans les pays hors zone euro. Cette mesure permettra à l'ensemble des consommateurs et des entreprises de profiter pleinement des avantages du marché unique lorsqu'ils enverront des fonds, retireront des espèces ou effectueront un paiement à l'étranger. Tous les paiements transfrontières intra-UE effectués en euros en dehors de la zone euro seront désormais facturés, en étant assortis de frais modiques ou nuls, au même prix que les paiements nationaux réalisés dans la monnaie officielle locale. Il s'agit là d'un changement de première importance, car les frais qui grèvent un simple virement peuvent être exorbitants dans certains États membres hors zone euro (jusqu'à 24 EUR pour un virement de 10 EUR!). Les frais excessifs actuellement appliqués constituent un obstacle au marché unique parce qu'ils sont source d'entraves aux activités transfrontières des ménages (achats de biens ou de services dans une autre zone monétaire) et des entreprises, notamment des PME. Cet état de fait crée un fossé immense entre les résidents de la zone euro qui bénéficient de la monnaie unique et ceux hors zone euro qui ne peuvent effectuer des opérations peu coûteuses qu'au sein de leur propre pays.

La Commission a également proposé aujourd'hui d'accroître la transparence et la concurrence dans les services de conversion monétaire lorsque les consommateurs achètent des biens ou des services dans une monnaie différente de la leur. À l'heure actuelle, les consommateurs ne sont ordinairement pas informés ni conscients du coût d'une opération qui suppose une conversion monétaire. La proposition prévoit par conséquent que les consommateurs devront être parfaitement informés du montant des frais de change avant d'effectuer un paiement de ce type (par exemple, lorsqu'ils utiliseront leur carte à l'étranger, que ce soit pour retirer des espèces à un distributeur automatique de billets ou régler par carte à un point de vente ou en ligne). De cette façon, les consommateurs seront en mesure de comparer le coût des différentes offres de conversion monétaire pour procéder à un choix équitable.

Imprimer
2404 Noter cet article:
Pas de notation

Laissez un commentaire

Ce formulaire recueille votre nom, e-mail, adresse IP et contenu afin que nous puissions garder une trace des commentaires placés sur le site Web. Pour plus d'informations consultez notre Politique de confidentialité et Conditions d'utilisation où vous obtiendrez plus d'informations sur où, comment et pourquoi nous stockons vos données.
Ajouter un commentaire
Back To Top